Le radioamateurisme
Mon curriculum-vitae
Mes activités
Mes hobbies
Le radioamateurisme
Mes contacts
Mon matériel
Les "bidouilles"
Bonus !
Voici "le clou" de ce site:

LE RADIOAMATEURISME !!!

En fait, en premier temps, je me propose de vous donner la véritable définition du radioamateur... A ne surtout pas confondre avec un vulgaire cibiste !

Vous pourrez avoir plus de renseignements sur le site http://www.emmanuelcerftournier.com qui possède de nombreuses pages et illustrations sur ce sujet, car ce qui est dicté sur cette page Web n'est qu'un résumé général.

Qu'est-ce qu'un Radioamateur?
Si cette question vous titille, je me contenterai de dire que c'est un Opérateur, qui a passé avec succès des examens Administratifs et Techniques avec succès et, une fois titulaire de son Certificat d'Opérateur Radioamateur et de son indicatif il peut intervenir sur un plan de fréquences bien défini. Ses connaissances techniques particulières permettent des réalisations purement expérimentales, à but non-lucratif et non publicitaire, d'établir des liaisons dans des conditions idéales.

Bien entendu, elles sont en théorie purement idéales car, en assimilant souvent le radioamateur à un "bidouilleur" qui "brouille" tout le monde (c'est vrai, les premiers n'avaient pas souvent un cursus de Technicien et ils étaient souvent responsables de ce type de désagrément...d'où parfois, cette sale réputation!) alors qu'habiter à proximité d'une infrastructure de pylōnes de radiodiffusion F.M. par exemple va inéluctablement causer une gêne,et ce, 24 heures sur 24!
Le radioamateur, lui, ne fait que des liaisons ponctuelles, c'est à dire de courte durée.
Le contenu de ses émissions, si effectivement celui-ci est succint, il ne doit en aucun cas comporter des termes se référant à:
-La politique,
-La religion,
-La philosophie,
-La publicité.
La diffusion d'oeuvres musicales et vidéogrammes quelconques est bien sūr, interdite car soumise à des droits d'auteur.
De plus, puisque certains opérateurs possédant du matériel adéquat pour émettre des images devront respecter la même déontologie: pas d'image ayant un sens contraire au sens moral (guerre, attentats, violence, sexe).
Dans ce cas alors, vous l'avez bien deviné, on parle de quoi alors???

DE LA TECHNIQUE, QUE DE LA TECHNIQUE !

Bien sūr, avec la spectaculaire avancée des prouesses technologiques, la connaissance de l'Anglais (Technique et Général) n'est pas obligatoire, certes, mais vivement recommandée.
Comme il s'agit en fait de conversations purement techniques, les sujets sont vastes: Technique Radio, Propagation, Matériel employé, Puissance Emise, Fréquence de Trafic, Météorologie...
Mais n'oublions pas une chose très importante, outre celle touchant à la Technique et de l'Amitié: les Causes Humanitaires.
Je me permettrai de parler Humanitaire car en cas de guerre ou de catastrophe naturelle, lorsque les moyens de communication sont réduits à néant que les médias sont absents dans l'immédiat, les Radioamateurs peuvent être réquisitionnés pour la fourniture de matériels et de médicaments par exemple (souvenez-vous... lorsque le Bosnie était assiégée en 1994 aucun moyen technique ne permettait d'entrer en relation avec les familles, et plus récemment, le tsunami très meurtrier du Dimanche 26 Décembre 2004... des secours ont pu avoir lieu!)

Grosso modo, je vais expliciter très rapidement les bandes radio sur lesquelles nous conversons:
-En Ondes Courtes (ou Short Waves sur certains postes): 1.8 MHz; 3.5 MHz; 7 MHz (La bande la plus employée, c'est parfois le binz!); 10 MHz; 14 MHz (Surtout des images en S.S.T.V., soit Slow Sweeping TeleVision, Télévision à Balayage Lent); 18 MHz; 21 MHz; 24 MHz et 28 MHz. L'usage de ces bandes en émission nécessite une licence de groupe 2 et 3, cependant, les titulaires de licence de groupe 2 ne peuvent que faire l'usage de la parole et d'émission/réception de signaux numériques, alors que celui titulaire d'une licence de groupe 3 peut, en plus, faire de la Télégraphie Morse. Pour cela, il doit passer l'Examen de Télégraphie et le réussir...
-En V.H.F., (Very High Frequency)soit Très Hautes Fréquences, sur 50 MHz (selon les régions, car cette bande est encore utilisée pour Canal+ en analogique en Bande 1 de 47 MHz à 66 MHz, ce qui rend son emploi très restreint). On l'appelle the Magic Band -la bande magique- car avec un peu de propagation quelques watts permettent de faire des contacts...à plusieurs centaines de kilomètres! Enfin, la plus connue, aussi bien pour les novices qu'auprès des autres, c'est la bande des 144 MHz. Celle-ci est ouverte à tous les possesseurs de licence de groupe 1,2 et 3.
Notons que là, la Modulation de Fréquence est employée, tout comme la S.S.B. (Modulation d'Amplitude à Bande Latérale Unique, Single Side Band). On l'appelle communément aussi la "B.L.U.".
-En U.H.F. (Ultra High Frequency) soit Ultra Haute Fréquence. La bande très connue est celle-dite des 70 centimètres, c'est à dire 430 MHz à 440 MHz. Son emploi est similaire à celle des 144 MHz, sauf que la directivité des signaux est accrue. Tous les titulaires d'une licence 1,2 ou 3 peuvent l'utiliser.
-En SH.F. (Super High Frequency) soit Super Hautes Fréquences. Il existe moult bandes, même si l'on considère souvent que la bande des 1296 MHz et celle des 2400 MHz en font partie...car il s'agit toujours de la bande U.H.F., qui s'étend techniquement jusqu'à 3000 MHz (soit 3 GHz). La vraie bande S.H.F. commence réellement avec celle des 5,3 GHz. Mais là, il ne s'agit que d'expérimentations à l'état pur, étant donné qu'une très infime population de radioamateurs ne s'y trouvent.

Enfin, pour ceux que cela intéresse, je me propose de vous donner le Code Morse... pas si compliqué!
A .- B -... C -.-. D -.. E .
F ..-. G --. H .... I .. J .---
K -.- L .-.. M -- N -. O ---
P .--. Q --.- R .-. S ... T -
U ..- V ...- W .-- X -..- Y -.--
Z --.. 0 ----- 1 .---- 2 ..--- 3 ...--
4 ....- 5 ..... 6 -.... 7 --... 8 ---..
et le 9 ----.

Pour ceux que l'examen intéresse, il y deux épreuves: d'abord la Réglementation Théorique (Législation, Bandes de Fréquences, Puissances, Indicatifs normaux et spéciaux, Procédures de Contact), à connaītre par coeur. Cette épreuve est éliminatoire, si elle est ratée il n'est pas possible d'accéder à la suite de l'examen à savoir, La Technique. Notons qu'il s'agit d'un Quizz qui est assimilable à un Q.C.M., si une réponse est juste on a 3 points, si une réponse est fausse on perd 1 point et en cas d'absence de réponse on a 0 point. Pour ceux qui peuvent suivre l'épreuve de Technique il s'agit d'un Q.C.M. également. Cette épreuve est aussi, éliminatoire. En final, les candidats désirant faire de la Télégraphie Morse devront passer aussi une épreuve, avec des chiffres, lettres et ponctuation mélangés ainsi qu'un petit texte en clair. Il ne faut faire que 15 fautes maximum sur 60 caractères... Il faut donc être motivé et assidu!

Je vous propose de visiter le site http://www.emmanuelcerftournier.net qui relate des cours de sciences physiques (que j'ai suivi en cours d'ingénieur) mais bien détaillés.

Je vous propose des liens vers des sites qui vendent du matériel radio. Citons Radio DX Center, Sarcelles-Diffusion, HLLY Electronics (Le matériel vendu n'est pas de la merde -mais c'est tout comme- le prix d'un article commandé est souvent débité plusieurs fois...!), et G.E.S. (Générale Electronique Services).

Pour plus de renseignements, il est préférable de se rendre au Radio-Club (F5KCH) d'Imphy (Nièvre-58160) où un radioamateur titulaire de son précieux sésame sera toujours disponible pour donner plus d'amples informations. On vous attend... Venez nombreux, ils peuvent avoir besoin de vous!

Copyright CERF-TOURNIER E.
28/09/07